Verres lunettes

Écrit par les experts Ooreka

La correction des verres de lunettes est prescrite par un ophtalmologiste. Différents types de verres existent selon les corrections de la vue. L'opticien vous proposera une vaste gamme de qualité de verres selon vos besoins.

Bon à savoir : à compter du 1er janvier 2018, les opticiens doivent délivrer un devis conforme à un modèle standard avant toute vente d'équipements d'optique tels que montures, verres correcteurs et lentilles correctrices (arrêté du 28 avril 2017). Ce modèle de devis vise à favoriser les comparaisons entre les devis et produits proposés.

Verres de lunettes

Les différents types de verres de lunettes

Verres correcteurs

Les verres correcteurs sont destinés à rétablir une vision nette d'une personne ayant des troubles de la vue. La correction du verre dépend de la nature du trouble de la vue.

Verres progressifs

Les verres progressifs sont des verres adaptés aux personnes presbytes. Le verre présente deux corrections : la partie supérieure du verre corrige la vue de loin, la partie inférieure du verre corrige la vue de près.

Verres solaires

Les verres solaires sont essentiels pour protéger les yeux du soleil. Deux catégories de verres solaires se distinguent : les verres polarisants et les verres photochromiques.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
christel froidevaux

naturopathe | naturopathie auriculothérapie relaxation

Expert

fB
fabrice brett

agent general d assurances, gestion de patrimoine | swisslife

Nouvel expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !